Partenaires

CNRS
Logo tutelle

UMR 8538
Ecole Normale Supérieure
24 Rue Lhomond
75231 Paris CEDEX 5
Tél +33 (0) 1 44 32 22 11
Fax +33 (0) 1 44 32 22 00



Rechercher

Sur ce site


! $

Accueil du site > Pages personnelles > Hoise Eva

Hoise Eva

tel : 01 44 32 22 76

Doctorante - Ecole normale supérieure

Contact : Eva Hoise

Thème de recherche
- Minéralogie magnétique

Titre de la thèse : MINERALOGIE MAGNETIQUE ET REACTIONS D’ALTERATION EN DOMAINE OCEANIQUE

Encadrement : J.N. Rouzaud, J. Carlut & H. Horen



Résumé du sujet L’étude des minéraux opaques en domaine océaniques reste marginale en particulier le lien entre l’altération et l’évolution des minéraux magnétiques primaires en phases d’altération secondaires. Il s’agit dans cette thèse d’étudier plusieurs types de réactions d’altération de la croûte océanique dans deux contextes en particulier :
- altération basse température (inférieure à 100°C)
- altération hydrothermale haute température L’objectif principal sera la caractérisation du signal magnétique des échantillons du puits ODP/IODP 1256D. Ce puit de 1507 m de long, dont 1250 m dans le socle océanique est unique puisqu’il est le seul à présenter une coupe complète comprenant laves, complexe filonien et gabbros supérieurs. Tous les processus d’altération y sont représentés, avec toute une gamme de température (jusqu’à 400°C, probablement), de types de fluides et de rapports eau/roche. L’altération haute température et l’effet de la circulation de fluide sur la mobilité du fer pourra ainsi être abordée sur cette coupe « modèle » de la croûte. Une collection d’échantillons de péridotites provenant du site hydrothermal Rainbow, existante au laboratoire et complétée par ceux prélevés lors de la campagne Momar Dream en 2007 permettra d’étudier l’effet de la circulation hydrothermale sur le signal magnétique porté par les péridotites dans un contexte très différent puisque localisée sur un site hydrothermal. La thèse est essentiellement analytique, les moyens d’analyses sont les outils de mesure magnétique ; la susceptibilité et la rémanence magnétique, les paramètres champ fort, les paramètres basse température (mesures MPMS) mais aussi les outils plus classique de la minéralogie : diffractions des rayons X, microscopie optique et électronique MEB, MET.