Partenaires

CNRS
Logo tutelle

UMR 8538
Ecole Normale Supérieure
24 Rue Lhomond
75231 Paris CEDEX 5
Tél +33 (0) 1 44 32 22 11
Fax +33 (0) 1 44 32 22 00



Rechercher

Sur ce site


Accueil du site > Pages personnelles > De Sigoyer Julia

De Sigoyer Julia

tel : 01 44 32 22 54

Maître de Conférences depuis 2000 à Ecole Normale Supérieure Paris (laboratoire de géologie) UMR 8538

Contact : Julia de Sigoyer

Profil : Géodynamique- Tectonique- Pétrologie

Sichuan Earthquake South Longmen Shan 20 april 2013


CV

- 10 Déc. 2012 Habilitation à Diriger des Recherches « La convergence continentale à différentes échelles de temps » ENS, félicitations du Jury.
- 2012 Délégation CNRS à l’ENS (6 mois)
- 2011 Délégation CNRS à l’ISTEP Paris 6 (6 mois)
- 2006-10 Vice Présidente du jury d’entrée à l’ENS concours BCPST - 2008 CRCT IPGP (6 mois)
- Depuis 2000 Maître de conférences au laboratoire de Géologie de l’ENS.
- 1998/00 Post Doc- Assistante à l’université de Berne avec I. Villa et T. Nägler et à l’université de Neuchâtel (Suisse) avec D. Marquer.
- 1995/98 Doctorat, Sciences de la Terre, Université Lyon I : "Mécanismes d’exhumation des roches de HP-BT, en contexte de convergence continentale (Tso Morari, NW Himalaya)", 18 décembre 1998, dir. Thèse : Guillot S. Lardeaux JM. Mention très honorable avec les félicitations du Jury.
- 1994/95 DEA "Géodynamique des marges continentales et des chaînes de montagnes", Université Grenoble I : "Étude tectonométamorphique des éclogites du dôme du Tso Morari, (Ladakh, Himalaya)". Classement 1/24.
- 1992/95 Magistère des Sciences de la Terre, ENS-Lyon, Licence et Maîtrise Sciences de la Terre UJF.
- 1990/92 DEUG B, Géologie, Université Joseph Fourrier Grenoble I.
- 1990 Baccalauréat D, Académie de Grenoble.


Thèmes de recherche

•Déformation de la lithosphère continentale, polycyclisme, exhumation

- Mes travaux de recherche visent à mieux comprendre le comportement de la lithosphère continentale en contexte de convergence, en particulier lors d’histoires polycycliques. Ils sont basés sur une approche pluridisciplinaire combinant des données géologiques de terrain, tectoniques, pétrologiques, géophysiques, géochimiques et géochronologiques, acquises sur des chaînes de montagnes présentant des degrés de maturité et de complexité divers. Mes principaux chantiers d’études sont la bordure orientale du plateau Tibétain, la chaîne Himalayenne, la Papouasie Nouvelle Guinée.

Responsable du projet ANR JC " La faille de Longriba la clef pour résoudre le paradoxe du plateau tibétain ?"

JPG - 39.4 ko
Village et dome au N Quingaling Danba Area
JPG - 22.8 ko
Eclogite from Wandamen Peninsula (W-Papua)Wd98B1

Bibliographie / Publications


•La géo-archéologie du risque

 : Je caractérise les matériaux utilisés dans les édifices hydrauliques construits sous l’empire Romain, pour définir leur provenance et leurs propriétés mécaniques. L’étude des réparations successives sur les aqueducs permet l’identification des séismes antiques et leur datation. L’analyse de l’évolution des matériaux de construction dans les régions soumises à un fort aléa sismique (Pompéi, Antioche) permet d’évaluer la prise en compte du risque naturel dans l’Antiquité Romaine.


• Co- direction de thèses
-  Alexandra Robert : Déformation polyphasée et importance de l’héritage structural dans les Longmen Shan (Sichuan, Chine). Co-direction avec J. Vergne et M. Pubellier Julia de Sigoyer 50%. Thèse en cours Début thèse sept 2007. Soutenance le 1 septembre 2011. Alexandra Robert est été monitrice et ATER, je suis sa référente pour l’enseignement. Elle est actuellement Post Doc.
-  Audrey Billerot : Etude de l’orogenèse Indosienne (triasique) de la chaîne des Longmen Shan et du flysch de Songpan Ganzi (Chine). Co direction avec O. Vanderhaege et S. Duchêne (CRPG Nancy) Julia de Sigoyer 50%. Thèse en cours début thèse sept 2007. Soutenance le 25 mars 2011. Audrey est actuellement enseignante agrégée dans le secondaire.
-  Marcello de Michele  : Imagerie radar satellitaire applications néotectoniques sur les grands séismes récents. Thèse dirigée par Pierre Briole. Participation 10%. Thèse débutée en Février 2009, soutenance le 8 Nov 2010. Marcello est actuellement ingénieur au BRGM il a fait sa thèse en parallèle de son activité professionnel.
-  Vivien Bailly  : Structure de la zone de collision nord Australienne en Papouasie occidentale : chaîne centrale et de Lengguru. Co-direction J.C. Rigenbach (Total), M. Pubellier (ENS), Julia de Sigoyer (participation) octobre 2005 sept. 2009 financement S. A. Total. Cet étudiant a été embauché par SA Total avant même d’avoir soutenue sa thèse.
-  Vincent Godard  : Couplage érosion-tectonique en contexte de convergence intracontinentale, étude comparée de la chaîne Himalayenne et de la chaîne du Longmen Shan (2003-2006). Directeur de thèse M. Pubellier, co encadrement R. Cattin 50%, J. Lavé 40%, Julia de Sigoyer 10%. Vincent est maintenant maître de conférence au CEREGE université Aix-Marseille.
-  François Negro  : Etude tectonométamorphique et géochronologique de la chaîne Bético-Rifaine (Espagne Maroc), (2001-2005). B. Goffé 40%, Philippe Agard 40% Julia de Sigoyer 20%. 2001-2005. François est actuellement assistant à l’université de Neuchâtel.


• Activités administratives depuis 2000 Mes responsabilités administratives concernent principalement l’organisation de la formation Licence/Master Sciences de la planète Terre de l’ENS.

JPG - 30.3 ko
adm_Page_1

• Activités pédagogiques J’enseigne depuis 1995 principalement la géologie, la tectonique, la pétrologie (métamorphique et magmatique), la géodynamique, en salle et sur le terrain en France et à l’étranger.

JPG - 42.4 ko
enseignement