Partenaires

CNRS
Logo tutelle

UMR 8538
Ecole Normale Supérieure
24 Rue Lhomond
75231 Paris CEDEX 5
Tél +33 (0) 1 44 32 22 11
Fax +33 (0) 1 44 32 22 00



Rechercher

Sur ce site


Accueil du site > Actualités > Le séisme de l’océan Indien de magnitude 8.7 du 11 avril 2012

Le séisme de l’océan Indien de magnitude 8.7 du 11 avril 2012

Le séisme du 11 avril 2012 (magnitude Mw 8.6-8.7) est le plus gros séisme décrochant jamais enregistré. Suivi deux heures plus tard par un deuxième séisme de magnitude Mw 8.2, ces deux séismes décrochants sénestres sont typiques de la déformation intraplaque dans le bassin de Wharton (Figure), au sud de Sumatra.

Dans un article en ligne à Nature (1), une équipe du laboratoire montre que ces séismes d’avril 2012 sont au coeur d’une zone au large de Sumatra où la sismicité est anormalement élevée depuis 2005. Grâce à un calcul des contraintes co-sismiques engendrées dans la plaque océanique par le séisme de Banda-Aceh en 2004, nous montrons que l’essaim de sismicité 2005-2012 dans le bassin de Wharton a pu être précipité par le méga-séisme de subduction de 2004. Un modèle de relaxation postsismique, qui considère la réponse visqueuse des plaques au séisme de Banda Aceh permet également d’expliquer pourquoi plus de 7 ans se sont écoulés entre le séisme de 2004 et les séismes d’Avril 2012.

JPG - 3.1 Mo
Carte tectonique simplifiée de la région de la crise du mois d’Avril 2012

Le fait que le déclenchement des séismes d’avril 2012 dans l’océan indien soit lié à l’activité de la subduction à Sumatra est une illustration à court terme des processus à grande échelle de temps et d’espace qui sont responsables de la déformation intraplaque entre l’Inde et l’Australie. L’australie, entrainée par la traction vers le nord de sa subduction sous la plaque de la Sonde (Figure), se voit freinée par l’Inde, en collision avec l’Eurasie au niveau de la chaîne himalayenne. Les séismes intraplaques d’avril 2012 illustrent donc de façon spectaculaire où et comment la lithosphère océanique se déforme sous l’effet des gigantesques forces aux frontières de la plaque Indo-Australienne.


(1) Delescluse, M., Chamot-Rooke, N., Cattin, R., Fleitout, L., Trubienko, O., & Vigny C., April 2012 intra-oceanic seismicity off Sumatra boosted by the Banda-Aceh megathrust, Nature, 2012.

(2) unusual-indian-ocean-earthquakes-hint-at-tectonic-breakup