Partenaires

CNRS
Logo tutelle

UMR 8538
Ecole Normale Supérieure
24 Rue Lhomond
75231 Paris CEDEX 5
Tél +33 (0) 1 44 32 22 11
Fax +33 (0) 1 44 32 22 00



Rechercher

Sur ce site


Accueil du site > Pages personnelles > Velde Bruce

Velde Bruce

tel : 01 44 32 22 68

Directeur de recherche émérite - CNRS

JPG - 261.4 ko
B. Velde avec son sequoia gigantia de 14 ans

Send mail

Carrière et affectations successives

- Diplôme de niveau Maîtrise, Université de l’Illinois USA
- 1962 PhD Université du Montana USA
- 1962-1965 Post doctoral fellow, Carnegie Institution, Washington
- 1965 Attaché de Recherche (entrée au CNRS)
- 1967 Chargé de Recherche
- 1973 Maître de Recherche
- 1982 Directeur de Recherche
- 2004 Directeur de Recherche Emérite
- 1965 – 1980 Laboratoire de Pétrographie Université de Paris puis Paris VI
- 1980 – présent Laboratoire de Géologie, Ecole Normale Supérieure

Recherches actuelles

Mes études sont dirigées vers une compréhension de l’Ecologie des sols.

La direction majeure de recherche actuelle est la transformation (minéralogique) des argiles par les différentes pratiques agricoles et forestières en fonction du temps, souvent court, dans l’ordre des dizaines d’années. Cette étude est une innovation, et le message a été difficile à faire passer ; mais cette phase est désormais réalisée avec le concours de Pierre Barré mon dernier thésard. Il s’avère que le comportement des argiles vu par Rayons-X (taux d’illite dans une phase isolée ou présent dans les phases inter stratifié) est fortement affecté par les pratiques agricoles. La perte apparente de l’illite, minéral potassique, est critique dans certains cas, notamment dans certaines rizières en Chine ou ceci nécessite un taux de fertilisation 2 à 3 fois supérieur à la normale. D’autre cas étudiés suggèrent qu’il y a une relation étroite entre le comportement des argiles (contenu apparent de l’illite, potassique) et la matière organique (fumier) dans les sols. Ces premiers résultats me laissent penser qu’il y a transfert ou équilibre entre l’ammonium et le potassium dans les argiles et que ceci est à la base de la fertilité décrite avec tant de soin par les agronomes des 18 et 19e siècles. Les observations sur la stabilité des argiles et l’interaction avec la matière organique sont en fait liées dans la mesure où la matière organique est l’agent principal de l’agrégation des argiles dans les sols, fonction primaire de la fertilité naturelle et, peut être la clef de la disponibilité de la potasse et de l’azote, les deux principaux fertilisants.

Collaborations

J’ai plusieurs collaborations en cours, aux Etats Unis (USGS Menlo Park, CA : Dept Environmental Sciences) en Chine (National Inst Soil Science, Nanjing) et au Canada, (Univ Northern British Columbia) en Italie (Univ Frederico II Naples). Ces recherches sont maintenant orientées vers des applications pour estimer l’influence des plantes indispensables pour favoriser une croissance rapide et solide des plantes. Les expériences en cours (Canada) sont conçues pour établir les effets des micorrhizes sur les argiles et mieux connaitre les facteurs biologique sure les minéraux.

Ouvrages

- Meunier, A et Velde, B Illite Springer Verlag 286pp.

- Velde B and Barré P Soils, Plants and Clay Minerals Springer 349 pp

Articles récents (2009-2010)

- Arocena J and Velde B (2009) Transformation of chlorites by primary biological agents : A synthesis of X-ray diffraction studies, Geomicrobiology Jour 26 : 382–388

- Barré P, Berger G and Velde B (2009) How element translocation by plants may stabilize illite clays in the surface of temperate soils, Geoderma 151 : 22-30

- Velde B, Janssens K, de Raedt I and Veekman J (2009) Potassic glass composition in the Low Countries : 15th–17th centuries 7–14 Annals 17e Congrés AIHV